Zoom sur le portail alu coulissant

Vous êtes en période de rénovation et vous souhaitez faire l’acquisition d’un nouveau portail en totale osmose avec la tendance actuelle. Vous y avez déjà songé il y a longtemps, mais vous vous sentez dubitatif et partagé. En effet, sur le marché, avec la prolifération de la conception et production de menuiserie aussi originale et performante les unes que les autres, arrivez à une conclusion probante et définitive n’est pas chose aisée. Être dans le doute n’est pas forcément une mauvaise chose. Elle témoigne de votre envie de vouloir acquérir le modèle le mieux cohérent à vos exigences.

Dans la ligne de mire, le portail Alu coulissant se distingue tout particulièrement et a su attirer les faveurs de nombreux acquéreurs partout dans le monde. Tendance, au design sophistiqué, il possède un charme certain et fait l’objet de convoitise. Avant de prendre votre décision finale, prenez votre temps, et accordez-vous une petite parenthèse tout en lisant ces quelques lignes remplies généreusement d’un éventail de conseils et d’astuces relatifs aux portails Alu coulissant.

Que vous propose un portail en Aluminium ?

Avec l’appui de nombreux avantages comme le design, la résistance et l’esthétique, l’Aluminium est désormais considéré comme le nec plus ultra pour la fabrication de portail. Loin devant le PVC et le bois, ce matériau connaît aujourd’hui son heure de gloire. Il s’adapte à tous les styles et s’entretient très facilement par rapport à ses homologues. Grâce à son incroyable légèreté, il possède une durabilité sans pareil et confère également une sécurité essentielle à votre demeure. Face au phénomène d’oxydation, par rapport aux autres métaux, il ne rouille pas facilement et combat efficacement la corrosion et les aléas du climat.

Quels sont les avantages d’un portail Alu coulissant ?

Ce type d’ouverture contrairement à celui de type battant offre à son acquéreur plus d’espace. Même avec la présence d’obstacle devant lui ou de pente, il ne craint aucune contrainte. Elle combine à la fois confort et protection. Ce système facilité considérablement le quotidien. En appuyant sur un seul bouton, l’ouverture ou la fermeture peut être commandée à distance, et tout cela, avec un minimum d’effort et un maximum de maniabilité. Côté prix, ce dispositif est relativement abordable en vue des avantages qu’il procure.

Cet investissement constitue une valeur ajoutée qui perdurera dans le temps en vous épargnons bons nombres de soucis que ce soit pour l’aspect entretien ou déplacement. Concernant les accessoires, dans la mesure où vous voulez opter pour le modèle automatisé, des accessoires sont à prévoir pour l’aménagement. Dans l’ensemble, vous aurez besoin d’une crémaillère pour lier le composant moteur et portail, d’un pilier de guidage, et enfin de rail de guidage.

quelle distance entre piquets cloture

Il est évident que créer une clôture ne se fait pas sur un simple coup de tête ! Le projet doit être bien préparé. Les piquets figurent parmi les éléments de votre clôture. Quelle est la distance idéale entre les piquets ? Décryptage.

Distance entre les piquets de clôture : ce que vous devez retenir

Pour déterminer la distance entre les piquets de clôture, il convient de prendre en compte de certains éléments : le type et la solidité des piquets, l’environnement dans lequel est installée la clôture, le conducteur utilisé (dans le cas d’une clôture électrique), etc. Alors que certains espacent leurs piquets de 4,5 ou 5 m, d’autres misent pour une distance de 2,10, 2,25 ou de 3,50 m.

Bien entendu, la distance de votre choix doit permettre à votre matériel de clôture d’offrir une bonne tension entre les piquets. Il est possible d’espacer ses piquets à une distance égale à la hauteur d’un piquet. Selon la configuration de votre terrain, des jambes de force à intervalles réguliers doivent être disposées le long de la clôture et dans ses angles.

La mise en place

Parlons maintenant de la mise en place des piquets. L’enfoncement est la technique la plus utilisée. Si le terrain est meuble avec une couche terreuse profonde, vous pouvez enfoncer directement les piquets de votre clôture avec une masse. Pensez à protéger ceux-ci d’une cale en bois lors de l’opération. Si ce n’est pas le cas, donc si le sol n’est pas meuble, continuez le trou avec une pioche et faites-le au plus profond possible (attention, vous ne devez pas élargir le trou pour gagner en profondeur). Cela fait, vous pouvez enfoncer le piquet avec la masse.

Si le sol est difficile ou peu profond, vous devez creuser complètement le trou à l’aide d’une barre à mine ou un perforateur. Le diamètre du trou doit être légèrement supérieur au piquet bien entendu.

La pose scellée est recommandée dans le cas où le sol est peu profond et rocailleux. Lors de cette technique de pose, vous devez préparer un béton et faire un trou assez large et le plus profond possible. Le béton préalablement préparé doit être coulé dans le trou. Il suffit de positionner le piquet après. A l’aide d’un niveau, vérifiez ensuite l’aplomb de celui-ci.

Dans tous les cas, avant de procéder à quoi que ce soit, pensez à nettoyer l’emplacement du trou. Pour cela, utilisez une pioche.

Si la réalisation d’une clôture vous paraît trop difficile, pourquoi ne pas investir dans une cloture prêt à monter ?

Portail : pourquoi optez pour le bois ?

Un portail en bois est avantageux pour plusieurs raisons. Principalement par la variété d’essences de bois qui peuvent être utilisées pour la confection du portail. Ainsi, on dispose de plusieurs styles qui peuvent convenir à toutes les préférences. Toutefois, chacun d’eux diffère en fonction des caractéristiques du bois utilisé ainsi que l’entretien nécessaire après son traitement. Quels sont donc tous ces avantages du portail en bois comparé à d’autres matériaux de construction ?

Lire la suite