comment poser une porte de garage

Pratique et efficace, une porte de garage vous propose toute une liste d’atouts. En effet, votre garage peut vous servir d’espace de stockage. Il est donc important de le sécuriser à l’aide d’un équipement de qualité. Pour cela, une porte à la fois robuste et performante s’impose. Afin de répondre à toutes vos exigences, les fabricants ont décidé de vous offrir différents modèles de porte de garage. Ainsi, on peut rencontrer des portes de garage enroulable, basculantes, battantes, pliantes et sectionnelles. C’est à vous de choisir selon votre goût. Outre la praticité, cet équipement est aussi connu pour sa facilité de mise en place. Si vous souhaitez installer vous-même votre porte de garage, on vous recommande de trouver les étapes à suivre dans cet article.

Préparation avant l’installation de votre porte de garage

La mise en place de votre porte de garage est une opération à la fois facile et rapide, mais elle doit se faire correctement. Cela est dans le but de profiter de la robustesse et de la solidité de votre installation. Avant d’installer votre équipement, on vous propose de tenir compte de votre type de porte. En effet, c’est un critère important pour la réalisation de votre projet. On vous recommande également de vous munir des matériels nécessaires tels que des tournevis, des clés à tubes, un perforateur, une scie à métaux, un marteau et une pince.

Mis en place d’une porte de garage pliante

Vous souhaitez profiter d’une excellente isolation ? Une porte de garage pliante est faite pour vous. De plus, elle est connue pour la simplicité de sa mise en place. Pour commencer, on vous recommande de mettre à côté de vous votre porte de garage pliante. Ensuite, on vous suggère de prendre les mesures. C’est une étape très importante afin d’éviter les mauvaises surprises. Maintenant, on vous propose de poser les rails de guidage. Pour cela, vous devez mettre en place les équerres de fixations autour du cadre. Une fois que c’est fait, il est important de fixer les guidages et les rails. Afin d’installer les panneaux, il vous suffit de les attacher entre eux avec une charnière. Maintenant, vous pouvez profiter des avantages de votre porte de garage pliante.

Installation d’une porte de garage coulissante

Moderne et confortable, la porte de garage coulissante ne cesse de séduire un grand nombre de foyers. Si vous souhaitez également offrir une certaine esthétique à votre maison, on vous suggère de choisir ce modèle. Pour mettre en place cet équipement, on vous propose tout d’abord de prendre les mesures de la pose du rail. Pour cela, il vous suffit de tracer un trait entre les repères et de faire de même sur le mur de retour. Afin de fixer le rail latéral, on vous propose de fixer une bride au niveau de chaque articulation. Pour le montage de votre porte, on vous recommande de placer les roulettes sur le rail et les fixer à la porte. Placez la poignée de tirage de porte, sans oublier les axes charnières entre les deux panneaux. Il est temps de fixer la butée et de vérifier que tout fonctionne bien. N’hésitez surtout pas à vérifier le parallélisme de la porte par rapport au mur. Installez le sabot et le verrou du portillon. Refermez les jonctions des panneaux et positionnez les guides sur les repères. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à mettre en place la poignée et le verrou de la porte et à tester.

comment cacher un caisson de volet roulant

Vous désirez plus d’intimités? Les bruits extérieurs vous empêchent de dormir? Un volet roulant est la solution idéale. Il est capable de vous assurer une totale obscurité et annonce ainsi la fin des nuits blanches. Très tendance, un volet roulant a suscité l’intérêt d’un grand nombre de foyers avec sa facilité d’utilisation, mais aussi son design très particulier. Il est équipé d’un caisson servant à entreposer le volet une fois remonté. Cependant, ce caisson n’est pas très élégant en plus d’être imposant. Pour plus de raffinement donc, il est préférable de le cacher. Voici quelques astuces pour mieux le dissimuler.

Quel intérêt cacher le caisson de votre volet?

Rappelez-vous, un volet roulant a cette particularité d’être entièrement hermétique. Il se porte garant de l’isolation thermique et acoustique de votre habitation. D’abord et avant tout, le coffre est le lieu où l’on place le tambour et le tablier quand il est remonté. Le choix de son emplacement est primordial pour ne pas risquer des déperditions thermiques. Extrêmement étanche, vous n’avez plus à vous inquiéter des indésirables courants d’airs avec un coffre bien isolé. Toutefois, votre coffre a également besoin d’être bien entretenu. La raison est simple, il peut obstruer la luminosité de votre habitation. En effet, ce caisson est assez encombrant et peu raffiné. Même si les avantages d’un volet roulant sont indéniables, le côté design a aussi son importance. Pour des raisons évidentes donc, il faut obligatoirement le cacher.

Pour le coffre d’un volet roulant intérieur

Il y a différents moyens de cacher ce coffre tout en personnalisant votre style intérieur. Par exemple, choisissez une teinte assortie à vos murs. Qui plus est, le volet roulant aluminium admet désormais une large gamme de couleurs. Ainsi, ça apporterait une touche de modernité à votre maison et rend le caisson beaucoup moins visible. À la fois esthétique et discret, le coffre peut parfaitement s’intégrer à votre décoration intérieure. Il faut aussi savoir jouer sur l’élégance en installant de nouveaux rideaux qu’ils soient doubles ou bien simples. Par conséquent, son aménagement permet en même temps d’embellir votre maison. Pour information, les tringles doivent être fixées au plafond et non au coffre lui-même. Vous pouvez facilement trouver des astuces pour le cacher, mais veillez à ne pas encombrer encore plus votre espace.

Comment dissimuler le caisson d’un volet roulant extérieur?

Si vous avez opté pour des volets roulants extérieurs, la dissimulation du coffre s’avère être plus complexe. D’ailleurs, il faut prévoir des frais supplémentaires, car cela requiert de légers travaux. Mieux vaut consulter un spécialiste ou votre architecte avant d’effectuer des changements. Effectivement, cette procédure est facile certes, mais nécessite tout de même une certaine précision. Néanmoins très esthétique, un coffre peut être arrondi ou semi arrondi. Disponible sur le commerce, vous avez largement le temps de choisir le modèle qui vous convient.

comment poser un portail alu

Élément incontournable pour toute maison, le portail participe pleinement à l’esthétique de celle-ci tout en contribuant à sa sécurisation. C’est bien sûr un passage obligatoire pour y pénétrer. Voilà pourquoi, il est important d’apporter un soin particulier allant de son choix jusqu’à sa pose. Pour certaines personnes, poser un portail alu présente un cassement de tête compliqué. Et pour d’autres, c’est une belle expérience à tenter. Que vous soyez un novice, un bricoleur en herbe ou un bricoleur du dimanche, pourquoi ne pas vous lancer dans le montage de votre portail ? Avec tous les bons outils en main et l’aide de ce petit guide de pose de portail alu, vous pouvez réussir avec succès.

Étape préliminaire : Préparation des outillages et des accessoires nécessaires

Lors de l’installation de votre portail par vous-même, il est important de respecter et de prendre en compte de toutes les modalités et normes de pose. Aussi, il est plus que nécessaire de disposer de tous les outils et équipements à utilisé pour la pose. En plus, du portail et de tous les accessoires qui vont avec. Pensez également à vous munir d’un niveau à bulle, d’un mètre, d’une clé à pipe, d’un marteau, d’une pince à dénuder, d’une pince coupante, d’un tournevis d’électricien et cruciforme, d’une visseuse, d’un perforateurs. Pour le scellement, vous aurez également besoin d’un sac de ciment, d’un sac de sable, d’une truelle.

Étape suivante : Préparation du terrain d’emplacement

Vous savez sans doute déjà que le bon fonctionnement ainsi que la longévité de votre portail dépendent avant tout de sa pose. Autrement dit, si la pose est bien solide, il n’y a pas de raison pour que votre portail ne fonctionne pas bien et pour longtemps. Assurez donc cette étape et vous verrez que vous n’aurez jamais à recourir à une manutention particulière. Ainsi, pour garantir une pose très solide, préparez avant tout les scellements. En effet, la préparation des scellements constitue la phase la plus importante qui garantit le succès ou non de l’installation de votre portail.

Ainsi, après avoir fait le métré exact de la position du portail par rapport au sol (avec une distance au sol de moins 5 cm). Mesurez également l’écartèlement entre les gonds. Grâce à cela, vous saurez la hauteur idéale pour le marquage des trous à l’intérieur des piliers. Pensez ensuite à creuser les trous de scellement de l’ordre de 5 m². N’oubliez pas de nettoyer les trous de la poussière et d’humidifier les cavités creusées.

Dernière étape : Mise en place des vantaux

À présent, il est temps de mettre en place les vantaux de votre portail. Pour procéder, assemblez ainsi les pentures au niveau des vantaux. Puis, fixez les gonds de scellement à travers les trous.

À l’aide des cales à placer entre les deux vantaux, vérifiez bien que la fermeture de votre portail soit établie au même niveau. Fixez ensuite les pentures en s’assurant bien que le vantail soit sur le même niveau que le sol. Après, fixez également les gonds. Une fois que le mortier est prêt, versez le dans les trous de scellement. Lissez ensuite avec la truelle. Attendez quelques jours pour que l’enduit sèche avant d’enlever les cales. Enfin, il ne vous reste plus qu’à assembler les vantaux et de les mettre en place.