comment poser un portail alu

Élément incontournable pour toute maison, le portail participe pleinement à l’esthétique de celle-ci tout en contribuant à sa sécurisation. C’est bien sûr un passage obligatoire pour y pénétrer. Voilà pourquoi, il est important d’apporter un soin particulier allant de son choix jusqu’à sa pose. Pour certaines personnes, poser un portail alu présente un cassement de tête compliqué. Et pour d’autres, c’est une belle expérience à tenter. Que vous soyez un novice, un bricoleur en herbe ou un bricoleur du dimanche, pourquoi ne pas vous lancer dans le montage de votre portail ? Avec tous les bons outils en main et l’aide de ce petit guide de pose de portail alu, vous pouvez réussir avec succès.

Étape préliminaire : Préparation des outillages et des accessoires nécessaires

Lors de l’installation de votre portail par vous-même, il est important de respecter et de prendre en compte de toutes les modalités et normes de pose. Aussi, il est plus que nécessaire de disposer de tous les outils et équipements à utilisé pour la pose. En plus, du portail et de tous les accessoires qui vont avec. Pensez également à vous munir d’un niveau à bulle, d’un mètre, d’une clé à pipe, d’un marteau, d’une pince à dénuder, d’une pince coupante, d’un tournevis d’électricien et cruciforme, d’une visseuse, d’un perforateurs. Pour le scellement, vous aurez également besoin d’un sac de ciment, d’un sac de sable, d’une truelle.

Étape suivante : Préparation du terrain d’emplacement

Vous savez sans doute déjà que le bon fonctionnement ainsi que la longévité de votre portail dépendent avant tout de sa pose. Autrement dit, si la pose est bien solide, il n’y a pas de raison pour que votre portail ne fonctionne pas bien et pour longtemps. Assurez donc cette étape et vous verrez que vous n’aurez jamais à recourir à une manutention particulière. Ainsi, pour garantir une pose très solide, préparez avant tout les scellements. En effet, la préparation des scellements constitue la phase la plus importante qui garantit le succès ou non de l’installation de votre portail.

Ainsi, après avoir fait le métré exact de la position du portail par rapport au sol (avec une distance au sol de moins 5 cm). Mesurez également l’écartèlement entre les gonds. Grâce à cela, vous saurez la hauteur idéale pour le marquage des trous à l’intérieur des piliers. Pensez ensuite à creuser les trous de scellement de l’ordre de 5 m². N’oubliez pas de nettoyer les trous de la poussière et d’humidifier les cavités creusées.

Dernière étape : Mise en place des vantaux

À présent, il est temps de mettre en place les vantaux de votre portail. Pour procéder, assemblez ainsi les pentures au niveau des vantaux. Puis, fixez les gonds de scellement à travers les trous.

À l’aide des cales à placer entre les deux vantaux, vérifiez bien que la fermeture de votre portail soit établie au même niveau. Fixez ensuite les pentures en s’assurant bien que le vantail soit sur le même niveau que le sol. Après, fixez également les gonds. Une fois que le mortier est prêt, versez le dans les trous de scellement. Lissez ensuite avec la truelle. Attendez quelques jours pour que l’enduit sèche avant d’enlever les cales. Enfin, il ne vous reste plus qu’à assembler les vantaux et de les mettre en place.